Bident à fruits noirs, Bident feuillé
Bident à fruits noirs, Bident feuillé

Nom scientifiqueBidens frondosa L.

Nom communBident à fruits noirs, Bident feuillé

FamilleAstéracées

Introduction & Répartition géographique

Introduction

Originaire d'Amérique du Nord, le bident a été introduit à la fin du XIXème siècle en Europe centrale d'où il se propage dans les milieux naturels le long des rivières. En 1920, il est observé sur les rives de la Seine à Paris, puis rapidement sur la Loire et en Bretagne. Le bident est désormais généralisé sur la quasi-totalité du territoire.

Répartition géographique

La plante est présente en Amérique du nord et dans une majorité de pays européens. En France, elle est présente sur quasiment l'ensemble du territoire.

Biologie et écologie

Reproduction sexuée

Le bident est une plante herbacée annuelle qui se reproduit uniquement par graines : un pied de bident produit une centaine de capitules contenant des milliers graines. Les fruits situés au centre du capitule sont morphologiquement adaptés pour une dispersion à longue distance par les animaux (zoochorie : les akènes possèdent des arêtes denticulées qui s'accroche aux pelages et aux plumes) et par le vent (anémochorie). Les akènes périphériques, qui ont une capacité de germination plus rapide, restent eux à proximité de la plante (barochorie).

Reproduction asexuée

Non.

Milieux envahis et exigences

Le bident est une espèce pionnière qui affectionne particulièrement les terrains humides : berges des rivières, vasières, fossés, plages en été, étangs et autres habitats alluviaux ouverts (zones exondables).

Impacts négatifs

Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes

  • Des peuplements denses de bidents sont susceptibles d'affecter la végétation pionnière par exclusion compétitive, notamment les autres espèces nitrophiles pionnières des rives boueuses (Bidens tripartita, Chenopodium rubri...).
  • Sur la végétation indigène, les impacts semblent être assez limités.
  • Le bident est en expansion dans les zones cultivées des jardins, en particulier les potagers.
Aspects positifs
Aller plus loin

Liens vers des sites d'informations référençant des travaux scientifiques :

CABI | HARMONIA DATABASE