Mimosa d'hiver
Mimosa d'hiver

Nom scientifiqueAcacia dealbata Link

Nom communMimosa d'hiver

FamilleFabacées

Introduction & Répartition géographique

Recommandation d'utilisation : Favoriser la production, la vente, l’utilisation ou la prescription d’Acacia dealbata et de ses cultivars greffés sur des porte-greffes non drageonnants. La recommandation s’applique au marché des arbres d’ornement. Pour plus d'information, télécharger la fiche complète.



Introduction

Originaire d'Australie, Acacia dealbata a été introduit en Europe au cours du XVIIIe siècle. En France, les premières plantations ont lieu au XIXe siècle, principalement dans le sud de la France et en région angevine. Il est ainsi planté massivement dans le Massif de l'Estérel entre 1870 et 1875.

Répartition géographique

Dans le monde, Acacia dealbata est présent sur tous les continents : en Océanie, aux Etats-Unis, dans la moitié Est de l'Afrique, dans plusieurs pays d'Asie et dans les pays d'Europe du Sud. En France, il est présent dans le Sud, le Sud-Ouest et en Bretagne.

Biologie et Ecologie

Reproduction sexuée

Acacia dealbata est un arbre de grande taille qui fleurit au cours de l'hiver. Nectarifère et odorant, il attire de nombreux insectes qui assurent la pollinisation des fleurs. Ses graines peuvent être disséminées par les oiseaux et le vent, mais une grande majorité d'entre elles tombent à proximité de la plante mère. Elles peuvent persister dans le sol de nombreuses années : sous l'action de la chaleur (y compris d'incendies) la dormance est levée. Bien qu'il n'existe pas d'étude ciblée sur les cultivars, les observations témoignent que la plupart se montrent stériles.     

Reproduction asexuée

Acacia dealbata est capable de drageonner vigoureusement depuis ses racines et de rejeter de souche. Cette capacité est toutefois une qualité recherchée par les mimosistes car cela permet de régénérer rapidement les cultures. 

Milieux envahis et exigences

L'espèce et les cultivars qui en découlent ne supportent pas les sols calcaires et se développent donc sur des sols acides. Ils apprécient les conditions sèches estivales. Dans le secteur horticole, le mimosa est fréquemment greffé sur des porte-greffes supportant les sols calcaires et ne drageonnant pas.

Impacts négatifs

Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes

Acacia dealbata émet des substances allélopathiques inhibant la germination des graines d'autres espèces présentes dans les milieux envahis. Cela se traduit par une diminution de la richesse spécifique. La micro-faune du sol est également affectée.

Impacts économiques

L'envahissement de forêts exploitées peut réduire leur productivité.

Impacts sociaux et sociétaux

Le pollen de l'Acacia peut être à l'origine d'allergies. 

Aspects positifs

Un symbole de sud de la France

Avec sa floraison jaune hivernale, le mimosa est devenu un symbole du sud de la France et est à l'origine d'un folklore local : festivités, route touristique...

Parfumerie, fleuristerie et ornement

Le mimosa est utilisé pour la parfumerie : de nombreuses productions sont acheminées vers la Cité du Parfum (Grasse).

La découverte du forçage à la fin du XIXe siècle a permit le développement de la culture et du commerce des fleurs. Les horticulteurs exploitant le mimosa à cette fin sont appelés les mimosistes.

Le mimosa est enfin commercialisé comme arbre d'ornement.

 

 

Aller plus loin

Liens vers des sites d'informations référençant des travaux scientifiques :

EPPO | CABI  

Référence complémentaire :

World Wide Wattle : Projet collaboratif d'informations et de ressources sur les Acacias. En ligne : worldwidewattle.com (en anglais).