Séneçon du Cap
Séneçon du Cap

Nom scientifiqueSennecio inaequidens DC.

Nom communSéneçon du Cap

FamilleAstéracées

Introduction & Répartition géographique

Introduction

Il est originaire d’Afrique du Sud. il a été introduit de façon accidentelle en Europe à la fin du 19ème siècle avec des cargaisons de laine.

Répartition géographique

En France, l’espèce est présente sur l’ensemble du territoire.

Biologie et Ecologie

Reproduction sexuée

Le Seneçon du Cap est capable de fleurir et de produire des graines tout au long de l’année, bien que le printemps et l’automne soient les périodes les plus propices. Une plante est capable de produire de 10 000 à 30 000 graines par an.

Reproduction asexuée

Non documenté.

Milieux envahis et exigences

Les habitats préférentiels du Seneçon du Cap sont les  zones rudérales, les affleurements rocheux, les dunes de sable.

Impacts négatifs

Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes

  • Des alcaloïdes produits par le Seneçon du Cap s’accumulent dans les racines qui pourraient conférer à l’espèce des propriétés allélopathiques. Ces composés chimiques rendent toxique la plante pour le bétail qui l’évite, ce qui favorise son développement dans les prairies méditerranéennes au dépend d’autres espèces consommées.

Impacts économiques

  • Le Seneçon du Cap est une adventice des pâturages et des cultures, notamment les vignobles.

Impacts sociaux et sociétaux

  • Non documenté.
Aspects positifs

Intérêts environnementaux

  • Il peut être une source de nectar pour les abeilles.

Intérêts social, culturel, patrimonial

  • Certains tests ont été conduits afin d’étudier les propriétés médicinales de la plante, notamment pour ces qualités antidiabétiques.
Aller plus loin

Liens vers des sites d'informations référençant des travaux scientifiques :