Crassule de Helms
Crassule de Helms

Nom scientifiqueCrassula helmsii (Kirk) Cockayne.

Nom communCrassule de Helms

FamilleCrassulacées

Introduction & Répartition géographique

Introduction

Crassula helmsii est originaire d’Australie et de Nouvelle Zélande. La crassule de Helms a été introduite en Angleterre en 1911 depuis la Tasmanie. Elle a été commercialisée dès 1920 comme plante d’aquarium ou comme plante ornementale de bassin. Le premier signalement dans le milieu naturel date de 1956, dans le comté d’Essex, Grande-Bretagne.

 

Répartition géographique

En France, les informations manquent sur son introduction dans le milieu naturel, mais elle est actuellement largement présente dans le Nord et le Nord-Ouest de la France.

Biologie et Ecologie

Reproduction sexuée

Le mode de reproduction sexuée est rare en Europe. Dans les conditions favorables, la plante fleurit de juin à septembre. Les fleurs s’autopollinisent alors et conduisent à la formation de follicules contenant les graines.

Reproduction asexuée

Le principal mode de reproduction de la plante reste la voie végétative, notamment par fragmentation des tiges. Ces dernières sont très cassantes et les portions brisées peuvent produire rapidement des racines adventives.

Milieux envahis et exigences

Dans son aire de répartition naturelle, la crassule de Helms se développe sur des étendues d'eau sous l’influence d’une large gamme de climats différents. Ainsi, la plante supporte des températures estivales atteignant en moyenne 20-25°C, mais elle peut tolérer des sécheresses prolongées. En hiver, les températures sont généralement comprises entre 0-15°C mais elle peut résister à des températures négatives.

Impacts négatifs

Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Il n’y a pas de réduction de la richesse en espèces végétales aquatiques, mais on note une réduction des taux de germination des espèces végétales aquatiques indigènes. De même, on note une augmentation de la proportion d’espèces aquatiques émergentes ou d’espèces aquatiques de lisière et une réduction du nombre d’espèces végétales de pleine eau.  Crassula helmsii peut dans certains cas induire des modifications des régimes hydrauliques : réduction de l’écoulement de l’eau

Impacts économiques

  • La plante induit une diminution de la valeur récréative des plans d’eau. Les tapis de végétation sont dangereux pour les enfants, les animaux de compagnie, et dans les zones d’élevage, pour le bétail qui est incapable de faire la différence entre les pâturages et les couverts végétaux d’eaux.

Impacts sociaux et sociétaux

  • Non documenté.
Aspects positifs

Intérêts économiques

Il n’y a aucune référence faisant part de l’intérêt économique de la crassule de Helms, si ce n’est sa valeur en tant que plante d’ornement. Mais elle est interdite à la commercialisation dans de plus en plus de pays, notamment en Angleterre.

Aller plus loin

Liens vers des sites d'informations référençant des travaux scientifiques :