Ambroisie à feuilles d'armoise
Ambroisie à feuilles d'armoise

Nom scientifiqueAmbrosia artemisiifolia L.

Nom communAmbroisie à feuilles d'armoise

FamilleAstéracées

Introduction & Répartition géographique

Interdite par la Loi Santé n°2016/41.

Introduction

Originaire d'Amérique du Nord, des graines d'ambroisie ont été introduites accidentellement en France, en 1863 dans l'Allier, dans un lot de graines de fourrage. Son expansion massive va de pair avec les grands chantiers d'aménagement routier et les modifications des exploitations agricoles vers 1950. Durant la seconde moitié du XXème siècle, l'ambroisie s'est largement répandue en Europe.

Répartition géographique

L'ambroisie est présente sur l'ensemble du continent américain, en Asie, en Océanie, en Afrique du Sud ainsi que dans de nombreux pays européens. En France, l'ambroisie est principalement localisée dans les vallées du Rhône et de la Loire et gagne progressivement les régions méditerranéennes.

Biologie et écologie

Reproduction sexuée

L'ambroisie est une espèce annuelle monoïque dicline : ses inflorescences sont composées de fleurs mâles et de fleurs femelles distinctes. Elle peut produire jusqu'à 3000 graines par plante. Ces dernières sont disséminées sur de courtes distances par le vent (anémochorie) mais également sur de plus longues distances par des vecteurs secondaires comme les animaux (zoochorie), l'homme et les moyens de transport. La germination n'est induite qu'après une période de froid. La période de dormance des graines peut durer plusieurs années.

Reproduction asexuée

Non.

Milieux envahis et exigences

L'ambroisie s'installe sur les surfaces dénudées, notamment les champs cultivés (maïs, tournesol...), les voies ferrées, les friches, les chantiers, les berges de cours d'eau... L'ambroisie pousse sur tous les types de sols, affectionne les zones de plein soleil et résiste à la sécheresse. On la retrouve rarement dans les habitats naturels.

Impacts négatifs

Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes

  • L'ambroisie s'établit peu dans les milieux naturels, mais plutôt sur les surfaces remuées et/ou dénudées, et impacte donc peu la flore indigène.

Impacts économiques

  • L'ambroisie est une plante adventice des cultures agricoles, entraînant des coûts de désherbage et des réductions de rendement. Elle est particulièrement problématique pour les cultures de tournesol, également de la famille des astéracées, du fait de l'absence d'herbicides sélectifs.
  • La présence de l'ambroisie dans les prairies réduit également la qualité des fourrages.

Impacts sociaux et sociétaux

     

  • L'importante production de pollen par l'ambroisie est à l'origine de très nombreux cas d'allergies chez l'homme (elle serait notamment la première cause d'allergies polliniques aux Etats-Unis). Il s'agit d'un problème de santé publique car le nombre de personnes sensibles à son pollen est élevé.
  • En contact avec la peau, la plante est aussi à l'origine de dermatites.
  •  

Aspects positifs

Plante dépolluante

  • L'ambroisie présente la capacité de fixer certains métaux lourds des sols contaminés tels que le plomb ou le cadmium.

Plante médicinale

  • L'huile essentielle d'ambroisie agit comme un agent antimicrobien : elle possède des composés antibactériens et antifongiques.
Aller plus loin

Liens vers des sites d'informations référençant des travaux scientifiques :

ISSG | EPPO | CABI | DAISIE | HARMONIA DATABASE | INFOLORA

Références complémentaires :

www.ambroisie.info : observatoire des ambroisies